Après le 19 avril, poursuivons les grèves, le Syndicat S.U.D. a décidé de mettre en ordre de bataille pour faire de la semaine du 1er mai une semaine d'actions et de grève. Ainsi, SUD Collectivités Territoriales appellent l'ensemble des territoriaux : - à se rendre massivement dans les cortèges du 1er mai, - à s'engager dans une semaine d’actions et de grève reconductible les mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 mai (la fédé dépose des préavis nationaux) - et à converger sur Paris, le samedi 5 mai dans le cadre de la grande manifestation nationale construisons un front commun .La journée du 19 avril appelée pour la défense des services publics, de l’emploi et des salaires a rassemblé des dizaines de milliers de manifestant-es, appelé nationalement par seulement deux organisations. Elle a constitué un moment de rencontre important dans la rue mais aussi dans des assemblées générales ouvertes ou communes dans les services. Ce qui s’est affirmé à cette occasion, c’est la volonté de défendre pied à pied les revendications portées dans les différents secteurs en lutte. Mais aussi de les mettre en commun parce que dans toutes ces luttes des préoccupations communes émergent : défense des services publics, augmentations de salaires, défense de l’emploi et des conditions de travail. Elles se confrontent au business modèle du CAC40. C’est cette orientation portées par le Medef et par le gouvernement qui mettent en avant la rentabilité contre le service public, le mérite de quelques un-es contre les droits de tous-tes, la productivité contre l’emploi et le lien social, tout cela pour enrichir une fraction infime de la population. Le gouvernement montre chaque jour son entêtement mais nous avons la détermination. Il nous faut plus de forces et plus d’unité dans les luttes comme entre les organisations syndicales. Solidaires continue le combat dans les secteurs en lutte aujourd’hui, à la SNCF, à Air France, Carrefour, dans les facs, les finances publiques, les hôpitaux, dans l’éducation... Solidaires appelle à faire un premier mai de lutte résolue, mais aussi un 2 mai et un 3 mai qui sera une grande journée dans les finances publiques, parmi les précaires de l’éducation, et dans le rail à nouveau… et à saisir toutes les occasions de lutter ensemble pour nous rendre plus enthousiastes et plus fort-es. Il nous faut inscrire les mouvements dans la durée, les élargir, les amplifier malgré la répression qui s’abat de manière brutale dans les cortèges et les évacuations, à la ZAD ou dans les facs. Dans la semaine qui précède le premier mai nous appelons à réunir de grands meetings unitaires de lutte pour avancer dans ces perspectives. Le premier mai et les jours qui suivent soyons toutes et tous à l’initiative !
tract fédéral d'appel à l'action du 1au
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
la_rue_gronde.pdf
Document Adobe Acrobat 252.3 KB

Fonctionnaires, SNCF : la « convergence » des luttes en marche ?

Avenir des services publics et des fonctionnaires :Le gouvernement tombe le masque !

tract avenir des services publics syndi
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Le 10 octobre, salarié-es du public et du privé en grève et en manifestation TOUTES ET TOUS ENSEMBLE

10_octobre.pdf
Document Adobe Acrobat 254.9 KB
communiqué fédéral du 21sep17.pdf
Document Adobe Acrobat 702.6 KB

Un mouvement social s’affirme !

2017-09-22_com_ordonnances_travail_greve
Document Adobe Acrobat 157.6 KB
communiqué fédéral contrats aidés du 22s
Document Adobe Acrobat 551.4 KB

Rencontre avec Darmanin : la fonction publique va être secouée

rencontredarmanin21juillet.pdf
Document Adobe Acrobat 140.7 KB

Macron et les Collectivités territoriales, et la fonction publique territoriale : "De profundis !"

communique_ct_18_juillet.pdf
Document Adobe Acrobat 188.1 KB

Dans le privé comme dans le public Non au jour de carence !

11 07 2017 tractfederaljourdecarence (1)
Document Adobe Acrobat 651.4 KB

Face au gouvernement Macron, la Fédération SUD  Collectivités Territoriales s’engage dans l’action !

communiqué de la Fédération SUD CT du 19
Document Adobe Acrobat 679.4 KB

La fonction publique : grande absente du gouvernement Macron !

communique_gouv_macron_fp.pdf
Document Adobe Acrobat 303.0 KB

SUD s’est construit autour des 3 lettres :

 

  • SOLIDAIRES avec les salariés et privés d’emploi.
  • UNITAIRES , nous considérons qu’il faut toujours favoriser l’unité avec les salariés et les autres organisations syndicales lorsqu’elle est possible.
  • DEMOCRATIQUES dans l’organisation syndicale en respectant les choix et orientations de chacun mais aussi dans les luttes qui doivent être « maîtrisées » par celui qui est le premier acteur: le personnel. Un syndicat est un outil au service des travailleurs.
  • SUD n’est pas une boutique syndicale soignant sa clientèle

  • On ne vous obligera jamais à prendre une carte, ni avant de vous défendre, ni après. Nous préférons vous convaincre par notre action plutôt que vous cotisiez pour services rendus.
  •  SUD développe son action en fonction des seuls intérêts du monde du travail, quel que soit le pouvoir en place. Pour nous, faire du syndicalisme est un choix et non un plan de carrière, ni une profession. A ce titre, nous refusons de bénéficier d’avantages particuliers liés à notre activité syndicale.
  • La défense des salariés ne s’arrête pas une fois franchie la porte. C’est pourquoi nous participons aux mobilisations pour défendre les travailleurs du secteur privé, les chômeurs, les sans-droits, pour l’égalité homme-femme, contre le racisme et la xénophobie. C’est aussi pourquoi nous appartenons à l’Union Syndicale Solidaires qui, avec ses 90 000 adhérents, regroupe les syndicats de tous les secteurs professionnels.

L’Union syndicale Solidaires, constituée à partir de dix syndicats autonomes, non-confédérés, regroupe actuellement 45 fédérations ou syndicats nationaux. Elle est présente dans la quasi totalité des départements à travers des structures interprofessionnelles locales

Cette union interprofessionnelle, met en œuvre un fonctionnement original basé sur la recherche constante de ce qui unit plutôt que de ce qui divise

Solidaires entend mettre en œuvre un syndicalisme de contre-pouvoir qui lie défense quotidienne des salariés et transformation de la société. Un syndicalisme de lutte pour la construction de réels rapports de forces pour contrer les politiques libérales. Un syndicalisme de lutte pour la mise en œuvre de projets alternatifs favorables aux salariés, chômeurs, précaires, pauvres…

La fédération SUD CT regroupe des fonctionnaires territoriaux et des personnels non titulaires, les uns et les autres appartenant aux différentes filières (administrative, technique, sociale, culturelle, animation, sportive) dela Territorialeet travaillant dans les diverses collectivités territoriales (communes, départements, régions, intercommunalités, établissements publics locaux, CCAS, OPDHLM).

La fédération SUD Collectivités Territoriales est issue de la rencontre et de la volonté de militants syndicaux en rupture avec certaines pratiques syndicales de « cogestion » ou exclus de leur syndicat pour avoir soutenu des luttes visant à soutenir et à développer un syndicalisme d’action fondé sur l’expression et la mobilisation des salariés.

Plus nous serons nombreux et organisés, meilleure sera la défense des salariés.

Réforme territoriale : une somme d’inégalités

plaquette-reforme-territoriale-2017..pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB

Téléchargez notre dépliant de présentation :

depliant_presentation_federation_sud_ct.
Document Adobe Acrobat 11.2 MB

Le syndicalisme en 11 dates

histoire_du_mouvement_ouvrier-2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

“Créer des convergences de luttes”

LE PROGRES SOCIAL.pdf
Document Adobe Acrobat 70.4 KB
cahier_revendicatif_solidaires.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB