Le 8 décembre,   unissons nous pour notre avenir...    je vote SUD                       le syndicat au plus proche des agents.

La grève des salarié-es des raffineries s’étend, tant dans ce secteur par le nombre de grévistes et de sites en lutte, qu’au-delà dans la pétrochimie. Ailleurs, des grèves sur les salaires continuent, ou se construisent tous les jours, dans l’énergie, dans l’agro-alimentaire, dans l’automobile, à Pôle emploi, dans la culture... C’est dans tous les secteurs que les réponses aux attentes salariales sont largement insuffisantes. Que ce soient les négociations annuelles collectives (NAO) qui aboutissent à des augmentations inférieures à l’inflation, ou que ce soit un relèvement minime du point d’indice dans la fonction publique, des pensions, des bourses et des minima sociaux qui ne compensent pas les années de gel. Il faut partout signifier le ras-le-bol général. Alors que le gouvernement prépare un passage en force sur les retraites comme sur l’assurance chômage, la nécessité de l’augmentation des salaires reste centrale pour un nombre grandissant de travailleuses et de travailleurs. Le choix du gouvernement de réquisitionner les salarié-es des raffineries met le feu aux poudres. Cet acte contrevient directement au droit de grève : par ces réquisitions, ce gouvernement se place non pas du côté de la population comme il l’affirme, mais bien du côté des grands patrons et des actionnaires. Les grands groupes Total et Exxon engrangent des profits records et distribuent toujours plus des dividendes issus du travail des salarié-es. Réquisitionner a bien pour objectif de casser la grève, et de dissuader toutes celles et ceux qui luttent pour leurs salaires, leurs conditions de travail… Ce qu’il faut c’est réquisitionner les superprofits et les dividendes en les taxant et récupérer les 100 milliards annuels de fraude et d’évasion fiscale. Par ailleurs, les travailleurs-euses en lutte mettent aussi au centre des débats une question essentielle en cette période d’effondrement climatique : la place de l’énergie fossile dans le fonctionnement des sociétés capitalistes, tandis que le gouvernement reste sur une politique environnementale indigente ! Face à cela, soyons uni-es et solidaires. Imposer un autre partage des richesses, n’est pas une incantation, mais bien lutter pour en finir avec l’appauvrissement, la précarisation, la destruction de notre environnement et la mise en danger de nos vies. Nous voulons vivre, pas survivre ! Pour obtenir des augmentations de salaires, de pensions et de minimas sociaux dignes de ce nom dans les entreprises et les administrations, et pas un simple rattrapage qui plus est inférieur à l’inflation Pour un SMIC à 1700 euros nets ! Pour des minimas sociaux et des pensions à hauteur minimale du SMIC ! Pour pouvoir exercer le droit de grève sans représailles gouvernementales ! L’union syndicale Solidaires appelle à se mettre en grève sur l’ensemble du territoire dès le 18 octobre et à multiplier partout les assemblées générales en mettant en débat la reconduction. C’est le moment d’y aller toutes et tous ensemble et d’imposer des augmentations généralisées !

AUGMENTATION DU SALAIRE DES FONCTIONNAIRES MACRON NOUS MEPRISE. ALLONS-NOUS L’ACCEPTER ?

29 06 22 communiqué augmentation du poin
Document Adobe Acrobat 231.7 KB
Com_conf_salariale_2022-06-28.pdf
Document Adobe Acrobat 101.2 KB

Une marée arc-en-ciel a défilé, ce samedi 18 juin, sous une chaleur caniculaire mais dans une ambiance bon enfant à Saint-Quentin.

1er marche des fiertés a Saint-Quentin le 18 juin 2022.

clique sur l'image

5mn pour comprendre les élections professionnelles le jeudi 8 décembre 2022.

2022-06-02_Tract_Salaires (2).pdf
Document Adobe Acrobat 7.9 MB

RÉÉCHELONNEMENT INDICIAIRE, LES MIETTES DE MACRON NE SUFFISENT PAS A PAYER NOS FACTURES ! IL FAUT BLOQUER LES PRIX DES PRODUITS DE 1ÈRE NECESSITE ! IL FAUT AUGMENTER L’ENSEMBLE DES SALAIRES AU MEME RYTHME QUE L’AUGMENTATION DES PRIX !

rééchelonnement indiciaire 01 05 22.pdf
Document Adobe Acrobat 321.6 KB

Comment participer ?
L’association « Convoi syndical » qui a participé à de nombreuses actions de solidarité héberge nos dons. Les syndicats, sections syndicales, syndicalistes, travailleurs et travailleuses peuvent :
→ faire un chèque à l’ordre de « Convoi syndical » et l’envoyer à Solidaires, 31 rue de la Grange aux belles, 75010 Paris (en indiquant « convois syndicaux » sur l’enveloppe)
ou
→ effectuer un virement sur le compte du Convoi syndical : 2796496A020 La Banque postale.

communiqué_FP_point_indice_15_mars-1.pd
Document Adobe Acrobat 81.8 KB
tract Feìdeì SUD CT - Salaires 17mars22.
Document Adobe Acrobat 283.9 KB

préavis de grève pour le 17 mars .

Préavis salaires 17 mars 2022.pdf
Document Adobe Acrobat 153.4 KB

clic sur l image

salaires grilles 27 janvier.pdf
Document Adobe Acrobat 280.7 KB
Tract Blocage des prix.pdf
Document Adobe Acrobat 574.7 KB

L’augmentation des salaires c’est urgent !

2021-10-22_communique_prime_energie (1).
Document Adobe Acrobat 149.5 KB
2021-10-20_tract_salaires-2.pdf
Document Adobe Acrobat 308.4 KB
2021.07.06-_communique_intersynd_-confe_
Document Adobe Acrobat 135.0 KB
vaccin_2021.pdf
Document Adobe Acrobat 256.1 KB

Les cherminots sont en gréve depuis plus de 30 jours ils sont le fer de lance de notre combat contre cette réforme Soyons SOLIDAIRE! Alimentons les caisses de gréves!

clic sous l image caisse de grève

manifestation le  5 décembre a Saint Quentin

Pour l’avenir de la Fonction publique et de ses agent-es

cp_ff_17_mai.pdf
Document Adobe Acrobat 573.5 KB

Les mobilisations de ces dernières semaines renforcent la pertinence de notre engagement dans un syndicalisme de transformation sociale disponible pour toutes celles et tous ceux qui se battent pour changer ce système.Face à l’accaparement des richesses, aux attaques gouvernementales et patronales visant nos droits et nos protections sociales et face aux enjeux écologiques et internationaux, nous vous souhaitons une année 2019 combative, résolue et enthousiaste, une année de progrès et de victoires dans nos luttes.

 

  • SOLIDAIRES avec les salariés et privés d’emploi.
  • UNITAIRES , nous considérons qu’il faut toujours favoriser l’unité avec les salariés et les autres organisations syndicales lorsqu’elle est possible.
  • DEMOCRATIQUES dans l’organisation syndicale en respectant les choix et orientations de chacun mais aussi dans les luttes qui doivent être « maîtrisées » par celui qui est le premier acteur: le personnel. Un syndicat est un outil au service des travailleurs.
  • SUD n’est pas une boutique syndicale soignant sa clientèle

  • On ne vous obligera jamais à prendre une carte, ni avant de vous défendre, ni après. Nous préférons vous convaincre par notre action plutôt que vous cotisiez pour services rendus.
  •  SUD développe son action en fonction des seuls intérêts du monde du travail, quel que soit le pouvoir en place. Pour nous, faire du syndicalisme est un choix et non un plan de carrière, ni une profession. A ce titre, nous refusons de bénéficier d’avantages particuliers liés à notre activité syndicale.
  • La défense des salariés ne s’arrête pas une fois franchie la porte. C’est pourquoi nous participons aux mobilisations pour défendre les travailleurs du secteur privé, les chômeurs, les sans-droits, pour l’égalité homme-femme, contre le racisme et la xénophobie. C’est aussi pourquoi nous appartenons à l’Union Syndicale Solidaires qui, avec ses 90 000 adhérents, regroupe les syndicats de tous les secteurs professionnels.

L’Union syndicale Solidaires, constituée à partir de dix syndicats autonomes, non-confédérés, regroupe actuellement 45 fédérations ou syndicats nationaux. Elle est présente dans la quasi totalité des départements à travers des structures interprofessionnelles locales

Cette union interprofessionnelle, met en œuvre un fonctionnement original basé sur la recherche constante de ce qui unit plutôt que de ce qui divise

Solidaires entend mettre en œuvre un syndicalisme de contre-pouvoir qui lie défense quotidienne des salariés et transformation de la société. Un syndicalisme de lutte pour la construction de réels rapports de forces pour contrer les politiques libérales. Un syndicalisme de lutte pour la mise en œuvre de projets alternatifs favorables aux salariés, chômeurs, précaires, pauvres…

La fédération SUD CT regroupe des fonctionnaires territoriaux et des personnels non titulaires, les uns et les autres appartenant aux différentes filières (administrative, technique, sociale, culturelle, animation, sportive) dela Territorialeet travaillant dans les diverses collectivités territoriales (communes, départements, régions, intercommunalités, établissements publics locaux, CCAS, OPDHLM).

La fédération SUD Collectivités Territoriales est issue de la rencontre et de la volonté de militants syndicaux en rupture avec certaines pratiques syndicales de « cogestion » ou exclus de leur syndicat pour avoir soutenu des luttes visant à soutenir et à développer un syndicalisme d’action fondé sur l’expression et la mobilisation des salariés.

Plus nous serons nombreux et organisés, meilleure sera la défense des salariés.

SUD s’est construit autour des 3 lettres :

Le syndicalisme en 11 dates

histoire_du_mouvement_ouvrier-2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB